Accéder au contenu principal

Oran, 1854


   Jean-Baptiste Durand et Catherine Eyssard sont mes ancêtres à la septième génération. Le couple vivait à Bilieu, sur les bords du lac de Paladru.




Ils eurent six enfants : Virginie née le 9 août 1827, Jean-Baptiste né le 8 juin 1829, Adélaïde née le 6 mai 1832, Joseph né le 5 décembre 1834, Marie Rosalie née le 4 décembre 1837 et Eugène né le 16 mai 1842. La famille vivait du commerce de grains et de l'exploitation de leur domaine agricole.

Le 18 octobre 1854, Auguste Commandeur qui est instituteur à Bilieu, épouse la fille aînée de la famille, Virginie. Dans l'acte de mariage il est précisé que le père de l'épouse vit à Oran, en Algérie, exerçant les professions de commerçant et négociant. Malgré son absence il a consenti au mariage devant maître David, notaire à Oran.


Acte de décès de Jean-Baptiste Durand.

Le jour des noces la famille ignore que Jean-Baptiste est décédé depuis six jours. Il s'est éteint le 12 octobre 1854, dans son domicile situé rue Napoléon, à Oran. Il fallut quelques mois pour que la nouvelle parvienne à Bilieu, puisque l'acte de décès ne sera retranscrit dans les registres de la commune que le 15 mai 1855.

Acte de sépulture de Jean-Baptiste Durand (paroisse Saint-André d'Oran, 13 octobre 1854).


Sources : archives communales de Bilieu et Charavines, archives nationales d'Outre-Mer (état-civil d'Oran), archives diocésaines d'Oran (monastère de La Clarté, Taulignan).

Commentaires